05/01/2023

OPENLAB

Le konjac, plante aux mille vertus, s'installe en France

Par Raphaël Lecocq - Pleinchamp.com
  • konjac
  • tubercule
  • innovation
  • végétal

Docteur en biologie végétale, Nhung Nguyen-Deroche entend créer la 1ère filière de konjac en France. Aussi polyvalent qu’un couteau suisse, ce tubercule cultivé en Asie est loué dans le secteur alimentaire et diététique ainsi que dans le milieu médical et cosmétique. Elle a reçu le prix des Trophées de l’Excellence Bio 2022 dans la catégorie "producteurs".

Nhung Nguyen-Deroche est une chercheuse-maraichère (ou l’inverse) qui s’est fixée pour objectif de produire le premier konjac made in France. Originaire d’Asie du sud-est, le konjac est un tubercule transformé en farine servant la fabrication de pâtes et de riz. Son effet de satiété, combiné à ses faibles apport calorique et indice glycémique, confèrent au konjac le caractère d’un « super aliment » qui en prime détoxifie l’organisme, favorise le transit et diminue le taux de mauvais cholestérol. « La France importe entre 800 et 1000 tonnes de konjac par an, ce qui revient à faire naviguer presque autant d’eau sur des milliers de kilomètres car le konjac renferme 85% d’eau », explique Nhung Nguyen-Deroche

A partir de 2015, la docteur en biologie végétale se met en tête d’introduire la culture sur notre sol. Tout est à faire, à commencer par la création de plants. Après six années de recherche et développement, Plant Innovation R&D, créée pour l’occasion, met au point une variété de konjac hybride, adaptée au climat tempéré. Elle valide également la multiplication de plants in-vitro.



Le cycle de production du konjac s’étale sur trois ans et son cycle de croissance sur six mois, de mai à octobre, pour un potentiel de rendement sous nos latitudes de l’ordre de 15 à 17 t/ha. Les premiers tubercules vont sortir incessamment de terre, mais probablement pas dans ces quantités. « La sécheresse a perturbé notre programme de production », déplore la maraichère.

Parallèlement, Nhung Nguyen-Deroche s’est penchée sur le process de transformation en vue de court-circuiter la production de farine et transformer directement le konjac en nouilles, avec à la clé des économies substancielles d’énergie. Pari tenu là aussi. Les premières nouilles (bio) devraient faire leur apparition en magasins spécialisés en 2023 et la production monter lentement mais sûrement en puissance, France Konjac assurant la production de plants au service d’autres producteurs.

Source : https://www.pleinchamp.com/actualite/le-konjac-plante-aux-mille-vertus-s-installe-en-france

Retour à l'entité